Association Familiale Catholique du Bas-Dauphiné

Soirée ciné famille : M et le troisième secret le 20 octobre au Fellini

Mtroisiemesecretdef

 

Bande annonce:

En fin de projection du film, nous proposons un court débat avec la participation de

Soeur Véronique et Frère Antoine de la Famille Missionnaire de Notre Dame

 

Plus de détails sur le synopsis, ici

 

Pour s'inscrire à la séance :

c'est ICI

 

Posté par stef34160 à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Marché de Noël de l'école Ste Philomène

affichestephilomene

Posté par stef34160 à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 octobre 2017

Une politique familiale ni solidaire, ni responsable

Communiqué de l'UNAF sur le projet de loi d efinancement de la Sécurité Sociale 2018 :

28/09/2017

Illustration article

Lors de la campagne électorale de 2017, l’UNAF avait interpellé sur les effets néfastes des plans d’économies successifs sur la politique familiale - plus de 4 milliards d’euros par an ont été retirés aux familles - en insistant sur la nécessité de redonner confiance aux familles, et notamment aux jeunes parents. Avec le retour à l’excédent de la Branche Famille, et surtout, face aux signaux alarmants que constituent la baisse du taux d’emploi des femmes, la baisse du recours aux modes de garde et la baisse de la fécondité, on s’attendait à une prise de conscience du nouveau gouvernement et à une rupture avec les vieilles recettes de rabots successifs. C’est avec stupeur et une immense déception que l’UNAF découvre les mesures prévues dans le PLFSS 2018. Décortiquons-en le contenu et la portée.

1. Hausse du Complément mode de garde (CMG) : + 40 Millions d’euros maxi

Cette mesure, exclusivement destinée aux familles monoparentales, y compris les plus aisées, leur permettra d’être mieux remboursées d’une partie des frais de garde de leur(s) enfant(s) de moins de 6 ans. Les couples, y compris les plus pauvres, seront malheureusement privés du bénéfice de cette hausse du CMG. Cette hausse annoncée de 138 euros par mois est un montant maximum qui correspond à des situations rarissimes, qui cumulent faibles ressources et durée de garde très élevée. Dans la réalité, le périmètre de la mesure est étroit (environ 78 000 familles) et le remboursement supplémentaire moyen plutôt proche de 40 euros. Pour toutes les familles modestes, le reste à charge restera élevé, et surtout, sans la mise en place du tiers payant, l’avance en trésorerie demeurera toujours un frein majeur à leur accès aux modes de garde.

2. Baisse du montant et des plafonds de la PAJE : perte de 500 Millions d’euros !

Sous condition de ressources, 20% des familles ne touchent déjà pas l’Allocation de Base de la PAJE. Pour les autres, selon le revenu, cette aide est de 184 ou 92 euros par mois. Les montants vont être diminués pour tous les bénéficiaires. C’est donc 500 euros sur la durée de versement de la prestation qui vont être retirés aux familles les plus modestes et 250 euros aux familles de catégorie intermédiaire ayant de jeunes enfants. A cette baisse du montant, s’ajoute une baisse du plafond de la prestation : près de 10% des familles qui pourraient la toucher aujourd’hui en perdront totalement le bénéfice. C’est donc près d’1/3 des familles ayant un enfant de moins de 3 ans qui seront alors exclues de ce dispositif. D’autres verront leur prestation divisée par deux. Or la PAJE est un pilier de l’aide à la conciliation vie familiale vie professionnelle : elle permet notamment aux parents de financer la garde de leurs enfants pendant qu’ils travaillent. Si on sait le rôle qu’a tenu la PAJE dans l’augmentation du taux d’emploi des femmes, il est simple d’imaginer que sa réduction nuira directement à l’égalité femmes / hommes et à l’emploi. Quel mauvais signal adressé aux parents qui souhaiteraient avoir un nouvel enfant ! Nombre de familles bénéficiaires de l’AB de la PAJE : 1,64 millions.

3. Dégel du montant de la prime de naissance et d’adoption

Gelée depuis 2013, cette prime, sous conditions de ressources, serait augmentée selon l’inflation en 2018 : un gain potentiel de 11 euros par naissance ... Le bon sens consisterait à rétablir également le versement de cette aide avant la naissance, au moment où les familles en ont le plus besoin.

4. Augmentation de l’Allocation de soutien familial et du Complément familial

Rien de neuf : ces deux mesures sociales, l’une pour les familles monoparentales et l’autre pour les familles nombreuses, ont en effet été actées dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté en 2013, avec des augmentations graduelles, programmées et déjà financées par la CNAF jusqu’en 2018.

Alors que la branche famille est redevenue excédentaire, il est inadmissible que les aides aux familles soient à nouveau réduites. Annoncer une micro-mesure pour minimiser une nouvelle réduction de la politique familiale, beaucoup plus massive, qui pèsera sur les familles avec jeunes enfants, y compris les plus modestes et les plus fragiles, est scandaleux. A l’aube d’un nouveau quinquennat, l’UNAF regrette que ce projet, bâti sans aucune concertation, ne soit ni ambitieux, ni solidaire, et encore moins responsable !

Posté par stef34160 à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 septembre 2017

Politique familiale : le matraquage continue !

 

Le projet de loi de financement de la Sécurité de sociale pour 2018 présenté hier par Mme Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, prévoit un nouveau coup de rabot sur la politique familiale.

 

Il réduit les montants des prestations et remonte aussi les seuils, excluant toujours plus de familles des prestations familiales.

 

M. Olivier Véran, député de l’Isère et rapporteur général de la commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale, remet même en cause l’universalité des allocations familiales, déjà malmenée par la récente mise sous condition de ressources.
Alors que la branche « famille » de la Sécurité Sociale est excédentaire, il est injuste de continuer à matraquer les familles !

 

Alors que le taux de fécondité diminue encore en 2016, à 1,93 enfants par femme (INSEE, août 2017), on constate une nouvelle fois le lien fort entre le manque d’ambition de la politique familiale et la démographie française !

 

Alors que le nombre idéal d’enfants souhaités s’établit à  2,39 (UNAF, février 2017), on constate que les Français n’ont pas autant d’enfants qu’ils le désirent !

 

La politique familiale exprime la solidarité par laquelle les familles sans enfant s’associent à l’effort consenti par les familles qui accueillent des enfants.

 

Ce n’est pas en prenant en otage des familles contre d’autres que l’on améliorera la situation des familles monoparentales. Rappelons à ce titre - pour prendre des analyses de terrain (UDAF 77 Observatoires de familles) - que « la rupture conjugale après une période de vie commune (mariage ou vie maritale) concernait 73,7 % des familles monoparentales en 2005 (soit 24.055 familles sur 32.658) avec une progression de 27 % en cinq ans…

 

Ce gouvernement reste dans la même ligne que les précédents qui ont considérablement dégradé la vie des familles : abaissement par deux fois du plafond du quotient familial ; mise sous conditions de ressources des allocations familiales, imposition de la majoration de retraite dont bénéficient les retraités ayant élevé au moins 3 enfants ; abaissement des seuils de ressources pour bénéficier de la Prestation d’accueil de jeune enfant et réduction de son montant ; recul de la date de versement de la prime de naissance ; diminution de la durée du congé parental… 

 

Par cette approche il a été demandé 4 milliards d’efforts annuels aux seules familles avec enfants !

 

Les AFC s’indignent de cet acharnement manifeste de nos gouvernants à pénaliser les familles, qui demeurent pourtant l’un des meilleurs lieux d’investissement pour l’avenir de notre pays.

Posté par stef34160 à 00:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


21 septembre 2017

Session Cycloshow à Bourgoin le 14 octobre 2017

CycloShow-flyer

Nouvelle session organisée par notre AFC en partenariat avec Cycloshow.

L'atelier est proposé aux jeunes filles entre 10 et 14 ans accompagnées de leur maman (tante ou marraine).

Avec des jeux, en musique, et du vocabulaire adapté pour qu'elles comprennent bien ce qui va, ce qui se passe en elles. Ainsi, nous voyons les évènements passionnants qui se succèdent au cours du cycle menstruel. Cette journée est pour les filles un temps de découverte et l'occasion de nous émerveiller ensemble de la beauté de notre féminité.

Il s'agit de connaitre et comprendre l'anatomie féminine, le cycle féminin, les changements du corps à la puberté et la conception d'un enfant jusqu'à sa naissance. Nous évoquerons les détails concrets de la puberté et des règles.

 L'atelier se déroule sur 1 journée de 10h à 16h30. Le tarif est de 30€ pour les adhérents AFC à jour de cotisation à la date de la session sinon de 42€ le duo mère/fille pour la journée. (l’aspect financier ne doit pas être un obstacle à votre participation)

L'atelier cycloshow est une journée riche et très souvent mémorable pour les filles comme pour leur maman.

 Les inscriptions se font via le lien suivant:

L'atelier se déroulera à la clinique Saint-Vincent de Paul à Bourgoin.

Posté par stef34160 à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 septembre 2017

Journée de rentrée AFC du Bas Dauphiné

journeederentreeAFCBD

 

Nous vous attendons nombreux pour ces retrouvailles de début d'année.

Plan d'accès à la chapelle (les derniers  100m ne sont pas goudronnés, possibilité de se garer au cimetière un peu plus haut):

planjournéederentreeAFCBDPlan de la marche, départ 11h-11h15 de l'église St Jean-Baptiste :

planmarche10092017

 

Posté par stef34160 à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2017

Prière officielle des Journées Mondiales des Familles à Dublin 2018

WMOF2018Dieu notre Père,

Nous sommes frères et soeurs en Jésus ton Fils,

Une seule famille, dans l'Esprit de ton Amour.

Glorifie-nous avec la joie de l'amour.

Rend-nous patients et aimables,

doux et généreux,

accueillants envers ceux qui sont dans le besoin.

Aide-nous à expérimenter ton pardon et ta paix.

Protège toutes les familles de ton Amour attentionné.

Plus particulièrement, pour ceux pour qui nous prions : ...

Fait grandir notre foi,

Renforce notre espérance,

Garde-nous dans ton Amour,

Permet-nous d'être toujours reconnaissants du don de la vie que nous partageons.

Nous te le demandons, par le Christ notre Seigneur,

Amen.

 

Sainte Marie, mère et guide, priez pour nous.

Saint Joseph, père et protecteur, priez pour nous.

Saint Anne et Saint Joachim, priez pour nous.

Saint Louis et Sainte Zélie Martin, priez pour nous.

(traduction officieuse AFCBD)

Posté par stef34160 à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 juillet 2017

Bulletin 111

Bull111AFCBD-page-001

Bull111AFCBD-page-002

Bull111AFCBD-page-003

Bull111AFCBD-page-004

Bull111AFCBD-page-005

Bull111AFCBD-page-006

Bull111AFCBD-page-007

Bull111AFCBD-page-008

Posté par stef34160 à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]