Association Familiale Catholique du Bas-Dauphiné

Université d'été des familles 2017

BanniereFacebook_UDEF2017

La 5ème édition de l'Université d'Été des familles,
organisée par les AFC, aura lieu les 25, 26 et 27 août 2017 à Paray-Le-Monial sur le thème :
#Esperer
En famille, se former pour agir
avec la participation de Fabrice Adjadj, Philosophe et Xavier Lemoine, maire de Montfermeil.
Témoignage de Tim Guénard

La compagnie du rêve nous divertira en famille, le samedi soir.

Cette université est ouverte à toutes les familles souhaitant réfléchir avec d’autres familles sur une thématique se retrouvant au cœur de leurs préoccupations.
Une activité qui pourra réunir petits et grands dans un projet commun tout en ayant chacun ses rendez-vous. De nombreux ateliers seront ouverts aux parents mais également aux adolescents et aux enfants. Une garderie est prévue également pour les tout-petits.

 

Réserver vos places

Posté par stef34160 à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


22 août 2017

Prière officielle des Journées Mondiales des Familles à Dublin 2018

WMOF2018Dieu notre Père,

Nous sommes frères et soeurs en Jésus ton Fils,

Une seule famille, dans l'Esprit de ton Amour.

Glorifie-nous avec la joie de l'amour.

Rend-nous patients et aimables,

doux et généreux,

accueillants envers ceux qui sont dans le besoin.

Aide-nous à expérimenter ton pardon et ta paix.

Protège toutes les familles de ton Amour attentionné.

Plus particulièrement, pour ceux pour qui nous prions : ...

Fait grandir notre foi,

Renforce notre espérance,

Garde-nous dans ton Amour,

Permet-nous d'être toujours reconnaissants du don de la vie que nous partageons.

Nous te le demandons, par le Christ notre Seigneur,

Amen.

 

Sainte Marie, mère et guide, priez pour nous.

Saint Joseph, père et protecteur, priez pour nous.

Saint Anne et Saint Joachim, priez pour nous.

Saint Louis et Sainte Zélie Martin, priez pour nous.

(traduction officieuse AFCBD)

Posté par stef34160 à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 juillet 2017

Bulletin 111

Bull111AFCBD-page-001

Bull111AFCBD-page-002

Bull111AFCBD-page-003

Bull111AFCBD-page-004

Bull111AFCBD-page-005

Bull111AFCBD-page-006

Bull111AFCBD-page-007

Bull111AFCBD-page-008

Posté par stef34160 à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

bulletin 110

Bulletin 110-page-001

Bulletin 110-page-002

Bulletin 110-page-003

Bulletin 110-page-004

Bulletin 110-page-005

Bulletin 110-page-006

Bulletin 110-page-007

Bulletin 110-page-008

Posté par stef34160 à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2017

Discours du Pape à la Fédération des AFC en Europe

pape

Le Saint-Siège

DISCOURS DU PAPE FRANÇOIS

AUX PARTICIPANTS À LA RENCONTRE ORGANISÉE PAR

LA FÉDÉRATION DES ASSOCIATIONS FAMILIALES CATHOLIQUES EN EUROPE (FAFCE)

Salle Clémentine

Jeudi 1er juin 2017

 

Chers frères et soeurs,

chères familles qui appartenez à cette Fédération, dont c’est le vingtième anniversaire, je vous salue avec affection et je remercie le président Antoine Renard pour ses aimables paroles.

Vingt années sont peu pour tracer un bilan, mais c’est certainement un temps propice pour rendre grâce au Seigneur pour la vitalité et l’enthousiasme du travail que vous effectuez dans votre engagement quotidien. Cette réalité associative, «jeune» dans l’esprit et dans son histoire, est appelée à en contaminer d’autres dans le service aux familles, pour que l’Europe continue d’avoir la famille comme son trésor le plus précieux. L’image du «trésor» a été présente dans la rencontre d’hier qui vous a réunis à Rome, familles de nombreux pays d’Europe. C’est une image qui reflète

très bien l’estime que nous devons tous avoir pour la famille. En effet, les familles ne sont pas des pièces de musée mais, à travers elles, se concrétise le don, dans l’engagement mutuel et dans l’ouverture généreuse aux enfants, comme dans le service à la société. Ainsi, les familles sont comme le levain qui aide à faire croître un monde plus humain, plus fraternel, où personne ne se sente refusé ni abandonné.

Votre activité multiforme se résume dans le service intégral à la famille, cellule  fondamentale de la société, comme je l’ai récemment rappelé aux autorités de l’Union européenne à l’occasion du 60e anniversaire des Traités de Rome. Votre travail, tant dans le secteur ecclésial que dans le secteur civil, pourrait à première vue sembler répondre à des exigences diverses et disparates.

Mais en réalité, il répond au service de cette bonne nouvelle qu’est la famille. Dans Amoris laetitia, j’ai voulu mettre en évidence le fait qu’à partir de la famille, nous pouvions rendre concret le don à travers la beauté et la joie de l’amour réciproque. Dans cette perspective, votre activité devrait être ce rappel qui remémore à tous qu’il n’existe pas de meilleur allié pour le progrès intégral de la société que de favoriser la présence de familles dans le tissu social. En effet, il reste actuel que la famille est la base de la société et qu’elle continue d’être la structure la plus adaptée pour garantir

aux personnes le bien intégral nécessaire pour leur développement permanent. J’ai voulu souligner combien l’unité de tous les membres de la famille et l’engagement solidaire de celle-ci avec la société tout entière sont des alliés du bien commun et de la paix, y compris en Europe.

La famille est la relation interpersonnelle par excellence dans la mesure où elle est une communion de personnes. Conjugalité, paternité, maternité, filiation et fraternité permettent que chaque personne soit introduite dans la famille humaine. La manière de vivre ces relations est dictée par la communion, moteur de la véritable humanisation et de l’évangélisation. C’est pourquoi, aujourd’hui plus que jamais, on voit la nécessité d’une culture de la rencontre, où soient valorisées l’unité dans la différence, la réciprocité et la solidarité entre les générations. Ce «capital familial» est appelé à imprégner les relations économiques, sociales et politiques du continent

européen. Le style familial que vous vous proposez de diffuser n’est soumis à aucune idéologie contingente, mais il se base sur la dignité inviolable de la personne. Et c’est sur la base de cette dignité que l’Europe pourra être réellement une famille de peuples (cf. Discours au parlement européen, Strasbourg, 25 novembre 2014).

Des crises de différents types apparaissent actuellement en Europe, y compris dans l’institution familiale. Mais les crises sont des encouragements pour travailler davantage et mieux avec confiance et espérance.

Je connais vos initiatives pour promouvoir des politiques concrètes en faveur de la famille dans le secteur économique et du travail, mais pas uniquement, visant à procurer un travail digne et adéquat pour tous, spécialement pour les jeunes qui, dans de nombreuses régions d’Europe, souffrent de la plaie du chômage. Dans ces initiatives comme dans d’autres qui touchent directement le domaine législatif, l’attention au respect et à la dignité de chaque personne doit toujours prévaloir. Dans ce sens, dans la culture de la rencontre, est toujours présente une attitude de dialogue où l’écoute est toujours nécessaire. Que votre dialogue soit toujours basé sur des faits, des témoignages, des expériences et des styles de vie qui parlent mieux que vos discours et initiatives. Cela est incontournable pour le rôle de premier plan auquel mon prédécesseur saint Jean- Paul ii appelait les familles (Familiaris consortio, n. 44).

Quatre crises, en particulier, traversent l’Europe en ce moment: la crise démographique — «l’hiver démographique» —, la crise migratoire, la crise du travail et la crise de l’éducation. Ces crises pourraient trouver des horizons positifs précisément dans la culture de la rencontre, là où différents acteurs sociaux, économiques et politiques s’unissent pour définir des politiques en faveur de la famille. Dans ces quatre domaines, vous vous efforcez déjà de proposer des

2 réponses à la mesure de la famille, voyant en elle une ressource et une alliée pour la personne et son environnement. En ce sens, votre tâche, bien souvent, sera de provoquer un dialogue constructif avec les différents acteurs de la scène sociale, sans cacher votre identité chrétienne; au contraire, cette identité vous fera voir toujours au-delà de l’apparence et de l’instant. Comme vous l’avez bien souligné, la culture de l’instant demande une éducation pour le lendemain.

Pour accomplir ce travail exigeant, la famille ne peut pas rester isolée comme une monade, elle a besoin de sortir d’elle-même, elle a besoin de dialoguer et de rencontrer les autres pour donner vie à une unité qui ne soit pas uniformité et qui engendre le progrès et le bien commun.

Chères familles, vous avez beaucoup reçu de vos ancêtres. Ils sont la mémoire permanente qui doit nous pousser à mettre la sagesse du cœur et pas seulement la technique dans la création d’initiatives sur la famille et pour la famille. Ils sont la mémoire et les jeunes générations sont la responsabilité qui est devant vous. Avec cette sagesse, par exemple, votre service à l’égard du caractère sacré de la vie se concrétise dans l’alliance entre les générations; il se concrétise dans le service rendu à tous, spécialement les plus démunis, les porteurs de handicap, les orphelins; il

se concrétise dans la solidarité avec les migrants; il se concrétise dans l’art patient d’éduquer qui voit chaque jeune comme un sujet digne de tout l’amour familial; il se concrétise dans le droit à la vie de l’enfant à naître qui n’a pas encore de voix; il se concrétise dans des conditions de vie dignes pour les personnes âgées.

Le travail à faire est important et complexe. C’est pourquoi ce n’est qu’en renforçant votre association et en invitant d’autres familles à s’associer que la tâche devient moins ingrate, parce que l’union fait la force. Il vous reviendra souvent d’être le ferment qui enseigne à d’autres à travailler ensemble en respectant les légitimes différences et particularités.

Enfin, je vous encourage à développer avec créativité de nouvelles méthodes et ressources afin que la famille puisse exercer, dans le domaine ecclésial comme dans le domaine civil, la triple tâche de soutien aux nouvelles générations, d’accompagnement sur les routes si souvent accidentées de la vie, et de guide qui indique des références de valeurs et de significations sur le chemin de chaque jour. Cette triple mission peut être une contribution spécifique que votre Fédération, avec son service quotidien, offre aux familles en Europe.

Je vous bénis et je vous accompagne de ma prière, par l’intercession de la sainte Famille de Nazareth.

Et vous aussi, s’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Merci.

© Copyright - Libreria Editrice Vaticana

 

Posté par stef34160 à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 juillet 2017

Communiqué de la CNAFC: Politique familiale, des paroles et peu d'actes !

les-precedents-congres-de-versailles-avant-celui-d-emmanuel-macron-lundi-20170702-2104-42362f-0@1x

Les AFC ont écouté attentivement le discours de politique générale du Premier Ministre à l'Assemblée Nationale hier.

Elles se réjouissent que le Gouvernement affirme sa considération pour la place de la famille dans la société en déclarant que les familles ne doivent pas être considérées comme de "simples variables d'ajustement fiscal" ou encore que "la baisse de la natalité de son côté, réelle depuis deux ans, doit nous alerter".

Pourtant, simultanément, elles constatent le peu de mesures concrètes destinées à conforter son rôle alors mêmes que les familles - et en particulier les familles nombreuses - ont été sévèrement matraquées pendant 4 ans par une fiscalité idéologique : baisses du plafond du quotient familial, mise sous conditions de ressources des allocations familiales… !

Les mesures améliorant le congé maternité et les solutions de garde d'enfant que proposera la Ministre des solidarités et de la santé vont dans le bon sens.
Elles demeurent néanmoins très insuffisantes pour redonner confiance aux familles et stabiliser leur environnement économique.
Insuffisantes pour rapprocher le taux de natalité du nombre d'enfants souhaité (2,4). Insuffisantes pour traduire au plan politique que "les familles sont de plus en plus diverses, mais leur rôle reste central", et qu'il  faut "aussi reconnaître et soutenir les solidarités familiales affectives et financières".

Les AFC rappellent qu'un enfant, pendant plus de vingt ans, est intégralement à la charge de sa famille qui le loge, le nourrit, l'éduque, l'instruit… Or c'est précisément cet enfant qui assurera la société de demain.

Ce Gouvernement veut rajeunir les cadres, mieux accompagner les entrepreneurs et redonner confiance à la société.

Qu'il encourage réellement la famille, premier lieu où ces ambitions devront prendre corps ! 

 

Posté par stef34160 à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juin 2017

Extension de la PMA : le Comité d'Éthique partagé

 

Le Comité Consultatif National d'Éthique (CCNE) a rendu aujourd'hui un avis consultatif majoritairement favorable à l'ouverture de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) aux femmes seules et aux couples de femmes.

Cet avis attendu depuis 2013 et toujours reporté jusqu'ici, compte tenu de la gravité des enjeux, n'a pas fait l'unanimité au sein même du Comité d'Éthique. Plusieurs sages ont émis une opinion divergente.

En 2011, le Législateur avait considéré la PMA comme une réponse possible à l'infertilité médicale, par définition non choisie et non voulue.


Les AFC estiment dangereux de modifier cet équilibre, pour répondre aux pressions de lobbies qui militent pour un "droit à l'enfant". Des techniques médicales destinées à soigner des pathologies se trouveraient ainsi utilisées pour créer artificiellement une fertilité de convenance.

 

Les AFC ne peuvent pas non plus admettre les conséquences d'une éventuelle généralisation de la PMA. Celle-ci déboucherait inévitablement sur l'autorisation de la GPA, négation de la dignité de la femme, de la maternité et du droit des enfants à connaître leur père et leur mère.

Ouvrir la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes, c'est  délibérément priver de père un enfant, alors même que de plus en plus de professionnels de l'enfance (pédopsychiatres, services d'adoption...) soulignent l'importance de la place du père et de l'accès aux origines dans la construction de l'enfant.

Les AFC attendent du Président de la République qu'il ne rouvre pas des débats de société qui ont contribué à la division du pays, à l'heure où toutes les énergies doivent être mobilisées vers la réconciliation, l'amélioration du sort des plus défavorisés et le bien commun.

Posté par stef34160 à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juin 2017

Visite du château de Moidière : 5 juillet 2017, n'oubliez pas de vous inscrire

Comme depuis plusieurs années, Monsieur et Madame Dugon nous ouvrent gratuitement les portes du parc animalier de Moidière (c'est ici pour en savoir plus sur ce parc) à Bonnefamille,

le mercredi 5 juillet 2017.

Rendez-vous à 15h sur le perron du château.

Inscription obligatoire ici

 

animaux-3

 

Posté par Toinon8 à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 juin 2017

Soirée ciné famille le 23 juin

LITTLE BOY-soireecine23juin

AFC BD Little boy

A propos du film :

Pepper Flint Busbee (Jakob Salvati), surnommé Little Boy, est ridiculisé et intimidé par les autres enfants de sa ville du fait de sa petite taille.

Mais Pepper passe au-dessus de ces critiques car il vit une relation privilégiée avec son père James Busbee, faite d’aventures.

Inspirés par les exploits hors du commun de leur héros de bande dessinée (le magicien Ben Eagle), Pepper et son père ont ce petit rituel complice : « Tu t’en sens capable ? » - « oui, je crois qu’on en est capables! »
Cependant, quand James part à la guerre, Little Boy est déboussolé sans son meilleur ami. Il est prêt à tout faire pour changer le cours de l’histoire et ainsi ramener son père à la maison.

À la suite d’un sermon qui traite du pouvoir de la foi, Pepper demande au Père Olivier (Tom Wilkinson) de l’aider. Ce dernier lui donne une liste de tâches à effectuer pour se rapprocher de Dieu et ainsi potentiellement sauver son père.

L’élément le plus dur de la liste mais aussi le plus important : se lier d’amitié avec Hashimoto, un japonais âgé qui est l’incarnation vivante des ennemis contre qui son père est parti se battre.
Ce film est ainsi une aventure émouvante pour toute la famille.

Little Boy est une célébration de l’amour indescriptible entre un père et un fils, et le pouvoir transformateur de la foi.

Venez nombreux  voir ce film en famille !!!

Un joli conte accessible à tous les âges.

Pour vous inscrire c'est ICI

Posté par stef34160 à 00:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 mai 2017

20 ans de présence des familles en Europe : La FAFCE fête son anniversaire à Rome

Les membres de la Fédération des Associations Familiales Catholiques en Europe – la FAFCE – vont se rassembler à Rome pendant trois jours la semaine prochaine pour fêter le 20ème anniversaire de la FAFCE. Le point d’orgue de cette célébration sera une audience privée avec Sa Sainteté le Pape François le 1er juin, journée internationale des parents.

Fondée en 1997, la FAFCE représente aujourd’hui des associations familiales catholiques de 14 pays européens. L’organisation a un statut participatif auprès du Conseil de l’Europe et est en tant que telle un membre de la Conférence des ONG internationales du Conseil de l’Europe. La FAFCE fait également partie de la plateforme des droits fondamentaux de l’Union Européenne.

« Cet anniversaire est une occasion de fêter 20 ans d’action pour promouvoir la famille en Europe et en particulier auprès des institutions européennes. Progressivement, notre organisation s’est développée depuis le regroupement de quelques associations familiales après la fin de la guerre froide jusqu’à une fédération fondée en 1997 qui est renommée pour son action en faveur de la famille et de politiques favorable à la famille. Nous devons beaucoup aux initiateurs de cette grande aventure paneuropéenne », dit Antoine Renard qui préside la FAFCE depuis 2009. Les différents événements de cet anniversaire seront partagés sur les réseaux sociaux, y-compris des contributions d’organisations nationales représentées par la FAFCE. 

Alors que l’Europe fait face à des défis de grande ampleur, la place et les droits de la famille sont plus importants que jamais dans le paysage politique et social. La FAFCE souhaite contribuer à la société par des propositions qui favorisent des politiques favorables à la famille tout en respectant les compétences nationales dans le domaine du droit de la famille. Un exemple de cette action est la campagne « Votez pour la famille en 2014 » lancée par la FAFCE en amont des élections européennes de 2014. Des douzaines de parlementaires européens ont signé le manifeste de la campagne, y-compris le président en exercice du Parlement Européen, M. Antonio Tajani.

M. Renard rappelle également que « l’action de la FAFCE est basé sur l’enseignement social de l’Eglise catholique. Notre action est également nourrie par notre foi. Par conséquent, nous nous sommes réunis à Fatima l’an dernier, à la veille du 100ème anniversaire des apparitions, pour laisser notre travail être inspiré par Notre Dame de Fatima. En lien avec notre vingtième anniversaire, la FAFCE sera consacrée à la Vierge Marie lors de la fête de la Visitation avant d’avoir la joie de rencontrer Sa Sainteté le pape François. La famille est un chef d’œuvre de la création, nous espérons trouver l’inspiration de poursuivre notre action dans cet esprit et présenter les relations familiales comme un modèle de construction sociale pour l’Europe et le monde ». 

 

Contact:

Maria Hildingsson
+32 4 70 20 39 18 
info@fafce.org

FAFCE

Posté par stef34160 à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,