Association Familiale Catholique du Bas-Dauphiné

Star de Noël: votons !

L'après-midi CinéFamille de samedi dernier a été un moment familial très convivial d'avant-fêtes !
Nous avons été quelques 270 personnes à participer à ce temps de rencontre !

 

Cela a été l'occasion pour les plus jeunes, dans le prolongement du film "l'Etoile de Noël", d'expérimenter une technique de trucage cinématographique, en créant un mini clip de vœux pour les fêtes.

 

Ces clips sont soumis à votre vote ! Le gagnant recevra 2 places CinéFamille pour une nouvelle séance familiale !

 

Pour voter, cliquez ici et saisissez le mot de passe: stardenoel (sans accent)

 Vous avez jusqu'à samedi prochain 16 décembre

Bon vote et préparez-vous bien pour ce beau temps de Noël qui approche !

Presse-papiers-1

Posté par stef34160 à 07:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Fêtons la famille au cinéma le 09 décembre au Fellini

Après-midi spécial famille au cinéma Le Fellini à Villefontaine:

Samedi 9 décembre à 15h00

une séance, deux films !!!

 

Une proposition adaptée à tous les membres de la famille de 4 à 99 ans. Et si au lieu de trouver une nounou pour se faire un ciné, on y allait tous ensemble.

 

Les films projetés sont :

"Dieu n'est pas mort" pour les ados et adultes

et "l'étoile de Noël" dessin animé adapté à tous les âges.

 

Nous cloturerons l'année cinéfamille avec un goûter dans le hall du cinéma (merci de vous inscrire sur le lien en bas de la page).

 

La séance de l'étoile de Noël sera suivie de l'expérience "Star de Noël", proposée aux jeunes (et moins jeunes!) : le secret de l'incrustation numérique vous sera révélé; vous le vivrez vous-même en devenant la star du cinéma pendant quelques secondes ! Vous repartirez avec un clip en poche qui pourra servir de carte de voeux électronique !

 

cinefamilleafcbd

 

Les bandes annonces des deux films :

 

 

Les commentaires d'Aléteïa sur les deux films :

 

 

Le film qui fera parler de Dieu à la rentrée prochaine

© 2014 - Pure Flix Entertainment Prenez un professeur de philosophie aussi brillant que farouchement athée. Mettez face à lui une classe docile d'élèves qui souhaitent simplement valider leur semestre en passant à travers les gouttes et... un vilain petit canard.

http://fr.aleteia.org

 

La nouvelle bande-annonce de " L’étoile de Noël " promet un beau film familial

© Sony Pictures Animation L'histoire se déroule il y a 2017 ans, en Palestine. Bo, David et Esther, un âne, une colombe et une brebis ne savent pas qu'ils vont vivre une aventure extraordinaire, et changer le cours de l'Histoire.

http://fr.aleteia.org



Pour vous inscrire, cliquez ici :

index

 

 

Posté par stef34160 à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 décembre 2017

Une médecine centrée sur la personne humaine : conférence ouverte à tous

J

Posté par stef34160 à 10:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 novembre 2017

Comment apprivoiser les écrans : un sujet qui s'impose dans la vie des familles

Les écrans font partie intégrante de nos vies. Comment intégrer leur utilisation dans la vie de la famille sans que cela lui soit préjudiciable ou qu'au contraire nos enfants passent pour des extraterrestres ou des dinosaures.

Voici résumés en deux pages quelques conseils qui peuvent aiguiller notre utilisation familiale de ces nouvelles technologies. A étudier à l'éclairage de notre expérience, de nos rythmes de vie familiaux, de nos us et coutumes et de notre connaissance des ces nouveaux systèmes.

Un beau sujet de chantier-éducation !!

plaquettenumerique

plaquettenumerique2

Posté par stef34160 à 11:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 novembre 2017

Contre le harcèlement, développer l'éducation affective et sexuelle

 

Depuis plusieurs semaines, à la suite du scandale de la révélation des agressions sexuelles commises par un producteur américain, des campagnes de dénonciation se sont succédées sur les réseaux sociaux. Cela témoigne du comportement inadmissible de certains hommes et de l’impunité dont ils ont pu bénéficier. La libération de la parole ne peut cependant pas se confondre avec la dénonciation nominative publique.

 

Pour les Associations Familiales Catholiques, l’indignation ni même l’évolution législative ne suffisent devant la banalisation de ce type de comportements prédateurs fortement encouragés par l’intense diffusion de la pornographie qui occupe aujourd’hui un tiers du continent numérique *.

 

Aussi, les AFC appellent les pouvoirs publics à une prise de conscience pour :

 

1) développer une véritable éducation affective, relationnelle et sexuelle qui ne soit pas simplement technique et médicale mais qui invite à un égal respect de l’homme et de la femme, à une meilleure connaissance mutuelle, au respect de leurs différences et du corps de l’autre qui n’est pas un objet

 

2) lutter de manière efficace contre la pornographie en développant des dispositifs qui en réduisent l’accès sur internet, en particulier à destination des mineurs

 

3) et dans ce but, éclairer les parents et les éducateurs sur la gravité du problème, sur leur responsabilité et les encourager à brider les accès en direction des sites pornographiques des écrans auxquels les enfants peuvent avoir accès

 

Ces mesures de moyen terme sont seules susceptibles de faire évoluer en profondeur l’hypersexualisation de notre société occidentale qui touche aujourd’hui les limites de sa volonté de « jouir sans entrave ».

 

Les AFC ont développé depuis 3 ans des webséries ** d’éducation affective et sexuelle pour les jeunes de 7 à 20 ans. Elles sont disponibles pour contribuer par leur expertise à toute réflexion initiée sur ce sujet.

 

 

La pornographie occupe un tiers du web, selon une société spécialisée dans le filtrage - Politique - Numerama

Ce n'est pas une surprise, les contenus pornographiques occupent une large place sur Internet. Récemment, une société a tenté de mesurer le pourcentage des pages web liés à des contenus pornographiques. À en croire ses conclusions, le résultat est sans appel.

http://www.numerama.com

 

 

Manon, Alex et les autres...

A travers 7 vidéos, cette web série s'adresse aux jeunes confrontés à des interrogations au cours de cette période particulière au cours de laquelle ils doutent de pouvoir rencontrer un jour celui ou celle qui pourrait combler leur désir d'aimer et d'être aimé.

http://www.afc-france.org

 

* Article sur le site de numerama.com
** Pour une véritable éducation affective, relationnelle et sexuelle : http://www.afc-france.org/webserie/s/manon-alex-3

Posté par stef34160 à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


10 octobre 2017

Conférence d'Aude Mirkovic et Anne Schaub enfin disponible en vidéo

22279762_1478126095573879_406330235063723473_nNous avons pu assister à la conférence et la filmer afin que vous puissiez en bénéficier. La vidéo est disponible, n'hésitez pas à la regarder et à la partager largement !!!

 

 

Posté par stef34160 à 23:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Marché de Noël de l'école Ste Philomène

affichestephilomene

Posté par stef34160 à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 octobre 2017

Une politique familiale ni solidaire, ni responsable

Communiqué de l'UNAF sur le projet de loi d efinancement de la Sécurité Sociale 2018 :

28/09/2017

Illustration article

Lors de la campagne électorale de 2017, l’UNAF avait interpellé sur les effets néfastes des plans d’économies successifs sur la politique familiale - plus de 4 milliards d’euros par an ont été retirés aux familles - en insistant sur la nécessité de redonner confiance aux familles, et notamment aux jeunes parents. Avec le retour à l’excédent de la Branche Famille, et surtout, face aux signaux alarmants que constituent la baisse du taux d’emploi des femmes, la baisse du recours aux modes de garde et la baisse de la fécondité, on s’attendait à une prise de conscience du nouveau gouvernement et à une rupture avec les vieilles recettes de rabots successifs. C’est avec stupeur et une immense déception que l’UNAF découvre les mesures prévues dans le PLFSS 2018. Décortiquons-en le contenu et la portée.

1. Hausse du Complément mode de garde (CMG) : + 40 Millions d’euros maxi

Cette mesure, exclusivement destinée aux familles monoparentales, y compris les plus aisées, leur permettra d’être mieux remboursées d’une partie des frais de garde de leur(s) enfant(s) de moins de 6 ans. Les couples, y compris les plus pauvres, seront malheureusement privés du bénéfice de cette hausse du CMG. Cette hausse annoncée de 138 euros par mois est un montant maximum qui correspond à des situations rarissimes, qui cumulent faibles ressources et durée de garde très élevée. Dans la réalité, le périmètre de la mesure est étroit (environ 78 000 familles) et le remboursement supplémentaire moyen plutôt proche de 40 euros. Pour toutes les familles modestes, le reste à charge restera élevé, et surtout, sans la mise en place du tiers payant, l’avance en trésorerie demeurera toujours un frein majeur à leur accès aux modes de garde.

2. Baisse du montant et des plafonds de la PAJE : perte de 500 Millions d’euros !

Sous condition de ressources, 20% des familles ne touchent déjà pas l’Allocation de Base de la PAJE. Pour les autres, selon le revenu, cette aide est de 184 ou 92 euros par mois. Les montants vont être diminués pour tous les bénéficiaires. C’est donc 500 euros sur la durée de versement de la prestation qui vont être retirés aux familles les plus modestes et 250 euros aux familles de catégorie intermédiaire ayant de jeunes enfants. A cette baisse du montant, s’ajoute une baisse du plafond de la prestation : près de 10% des familles qui pourraient la toucher aujourd’hui en perdront totalement le bénéfice. C’est donc près d’1/3 des familles ayant un enfant de moins de 3 ans qui seront alors exclues de ce dispositif. D’autres verront leur prestation divisée par deux. Or la PAJE est un pilier de l’aide à la conciliation vie familiale vie professionnelle : elle permet notamment aux parents de financer la garde de leurs enfants pendant qu’ils travaillent. Si on sait le rôle qu’a tenu la PAJE dans l’augmentation du taux d’emploi des femmes, il est simple d’imaginer que sa réduction nuira directement à l’égalité femmes / hommes et à l’emploi. Quel mauvais signal adressé aux parents qui souhaiteraient avoir un nouvel enfant ! Nombre de familles bénéficiaires de l’AB de la PAJE : 1,64 millions.

3. Dégel du montant de la prime de naissance et d’adoption

Gelée depuis 2013, cette prime, sous conditions de ressources, serait augmentée selon l’inflation en 2018 : un gain potentiel de 11 euros par naissance ... Le bon sens consisterait à rétablir également le versement de cette aide avant la naissance, au moment où les familles en ont le plus besoin.

4. Augmentation de l’Allocation de soutien familial et du Complément familial

Rien de neuf : ces deux mesures sociales, l’une pour les familles monoparentales et l’autre pour les familles nombreuses, ont en effet été actées dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté en 2013, avec des augmentations graduelles, programmées et déjà financées par la CNAF jusqu’en 2018.

Alors que la branche famille est redevenue excédentaire, il est inadmissible que les aides aux familles soient à nouveau réduites. Annoncer une micro-mesure pour minimiser une nouvelle réduction de la politique familiale, beaucoup plus massive, qui pèsera sur les familles avec jeunes enfants, y compris les plus modestes et les plus fragiles, est scandaleux. A l’aube d’un nouveau quinquennat, l’UNAF regrette que ce projet, bâti sans aucune concertation, ne soit ni ambitieux, ni solidaire, et encore moins responsable !

Posté par stef34160 à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 septembre 2017

Politique familiale : le matraquage continue !

 

Le projet de loi de financement de la Sécurité de sociale pour 2018 présenté hier par Mme Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, prévoit un nouveau coup de rabot sur la politique familiale.

 

Il réduit les montants des prestations et remonte aussi les seuils, excluant toujours plus de familles des prestations familiales.

 

M. Olivier Véran, député de l’Isère et rapporteur général de la commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale, remet même en cause l’universalité des allocations familiales, déjà malmenée par la récente mise sous condition de ressources.
Alors que la branche « famille » de la Sécurité Sociale est excédentaire, il est injuste de continuer à matraquer les familles !

 

Alors que le taux de fécondité diminue encore en 2016, à 1,93 enfants par femme (INSEE, août 2017), on constate une nouvelle fois le lien fort entre le manque d’ambition de la politique familiale et la démographie française !

 

Alors que le nombre idéal d’enfants souhaités s’établit à  2,39 (UNAF, février 2017), on constate que les Français n’ont pas autant d’enfants qu’ils le désirent !

 

La politique familiale exprime la solidarité par laquelle les familles sans enfant s’associent à l’effort consenti par les familles qui accueillent des enfants.

 

Ce n’est pas en prenant en otage des familles contre d’autres que l’on améliorera la situation des familles monoparentales. Rappelons à ce titre - pour prendre des analyses de terrain (UDAF 77 Observatoires de familles) - que « la rupture conjugale après une période de vie commune (mariage ou vie maritale) concernait 73,7 % des familles monoparentales en 2005 (soit 24.055 familles sur 32.658) avec une progression de 27 % en cinq ans…

 

Ce gouvernement reste dans la même ligne que les précédents qui ont considérablement dégradé la vie des familles : abaissement par deux fois du plafond du quotient familial ; mise sous conditions de ressources des allocations familiales, imposition de la majoration de retraite dont bénéficient les retraités ayant élevé au moins 3 enfants ; abaissement des seuils de ressources pour bénéficier de la Prestation d’accueil de jeune enfant et réduction de son montant ; recul de la date de versement de la prime de naissance ; diminution de la durée du congé parental… 

 

Par cette approche il a été demandé 4 milliards d’efforts annuels aux seules familles avec enfants !

 

Les AFC s’indignent de cet acharnement manifeste de nos gouvernants à pénaliser les familles, qui demeurent pourtant l’un des meilleurs lieux d’investissement pour l’avenir de notre pays.

Posté par stef34160 à 00:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 septembre 2017

Soirée ciné famille : M et le troisième secret le 20 octobre au Fellini

Mtroisiemesecretdef

 

Bande annonce:

 

M et le troisième secret, un documentaire sous forme d'enquête sur les apparitions mariales à travers le monde et notamment Fatima et La Salette. 

 

Des révélations, des interventions en direct, c'est une occasion unique de voir ce film et d'appréhender un peu plus les messages de la Vierge.
 
📣Le réalisateur a été présent en visioconférence  pour animer un beau débat autour des 89 personnes présentes

Plus de détails sur le synopsis, ici

 

 

salle M v2

 

 

Posté par stef34160 à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,