Association Familiale Catholique du Bas-Dauphiné

Soirée cinéma famille vendredi 03 février: "Les pépites"

AfficheLespépitesPour bien commencer l'année, encore une soirée exceptionnelle proposée. La diffusion du film "les pépites" qui raconte la rencontre, il y a 25 ans, d'un couple de voyageurs français,Marie-France et Christian, avec des enfants fouillant pour survivre, dans d'immenses décharges à ciel ouvert de Pnohm Pen au Cambodge.

Ils décident alors de se battre sans limite pour sortir ces enfants de cet enfer.

A ce jour, ils ont permis à près de 10.000 enfants d’accéder à l’éducation pour se construire un avenir.


Ce film est l’histoire d’une aventure humaine extraordinaire…

La diffusion sera suivie d'un échange avec

Thierry Gros,

un des reponsables de l'association Pour un Sourire d'Enfant (PSE), fruit de cette rencontre il y a 25 ans.

Dans notre société où l'engagement pour le prochain est dévalorisé, ne manquez pas ce témoignage exceptionnel !!!

 

Les Pépites le film

Aujourd'hui, ils ont 25 ans et finissent leurs études ou commencent à travailler. Tous, lorsqu'ils étaient enfants, devaient fouiller dans la décharge " à ciel ouvert " de Phnom-Penh, au Cambodge, pour survivre. C'est là que Christian et Marie-France, un couple de voyageurs français, les rencontrent, il y a plus de vingt ans.

https://www.youtube.com

 

 

Posté par stef34160 à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 décembre 2016

Vivre la communion familiale le 22 janvier à Ars

tract 2017ars2201

Pour s'inscrire :

tract_2016_2017_mail__pdf

Posté par stef34160 à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 décembre 2016

Elles sont passées par ici : spectacle autour de la bible à Cremieu le 22 janvier

affiche

Posté par stef34160 à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 décembre 2016

Galette des rois

galetteAFCBD2017

Posté par stef34160 à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


18 décembre 2016

Message du président de la Confédération Nationale des AFC

Chers amis,

Il y a quelques jours, contre toute attente, le Sénat a adopté la proposition de loi du parti socialiste qui vise à punir les sites Internet diffusant des informations biaisées*.

Cette loi est injuste, néfaste pour les femmes et les familles, et son application dangereuse.

C'est pourquoi les AFC suivent attentivement les débats parlementaires, pour engager dès que possible les recours juridiques appropriés et pour assister les associations et les personnes mises en difficulté par cette loi inique.

Pour conduire cette action, nous avons besoin, plus que jamais, de votre engagement et de votre
soutien financier.

 

  • Faut-il laisser interdire toute information sur les risques de l'avortement et créer dans les faits un délit d'opinion ?
  • Les Français et les professionnels de santé s'alarment du nombre toujours très élevé d'IVG. Comment, dans ce contexte, accepter que les alternatives à l'avortement soient si peu visibles auprès des jeunes femmes et des couples ?

Croyez-moi, nous devons réagir dès maintenant : ce projet de loi remet en cause notre liberté de comprendre, de parler, d'agir et d'accompagner ceux et celles qui sont dans le désarroi. Et ce, au cœur même de leur humanité : la relation à l'autre et le don de la vie.

Nous ne pouvons pas nous taire.

Merci de
votre aide.

Je compte sur vous,

 

Jean-Marie Andrès
Président de la CNAFC

PS : nous vous tiendrons au courant des actions menées, semaine après semaine.

* Si Internet n'est pas ciblé nominativement dans le texte adopté par les sénateurs, le fonds demeure : "Cet amendement complète les dispositions relatives au délit d'entrave par pressions morales et psychologiques, en précisant que celles-ci peuvent avoir été exercées par tout moyen à l'encontre des personnes cherchant à s'informer sur une IVG" indique la rapporteure, Stéphanie Riocreux.

Posté par stef34160 à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2016

Université de la Vie à Bourgoin : inscriptions ouvertes

UVie Vita bourgoinQuelle belle occasion de se former pour pouvoir continuer à témoigner de la valeur d ela vie au milieu des évolutions de notre société !

 

Alliance VITA vous invite à un nouveau cycle de formation sur 4 soirées, les lundis 9, 16, 23 et 30 janvier 2017. Ouverte à tous, cette formation est en direct et en visioconférence depuis Paris dans plus de 100 villes en France et à l’étranger.

 

En Isère, cette formation aura lieu simultanément à Grenoble, Bourgoin-Jallieu et saint Marcellin.

 

 

Pour cette année, la formation propose un passage de la politique vers la BIOpolitique, une politique au service de la vie.

 

En effet, l’enjeu clé des années à venir est la place de l’homme dans la société. 
Le thème « Fonder la Biopolitique » permet de s’interroger sur :

   ♦ Qu’est-ce qui fonde la dignité de l'Homme ?

   ♦ En quoi notre regard sur l’embryon fonde-t-il notre regard sur l’humanité ?

   ♦ Quelle est la place de la famille dans le paysage politique ?

   ♦ Comment vivrait le corps social si le corps humain était dépassé par la technique ?

 

Pour rendre possibles des options biopolitiques humaines, les seules dignes de l'homme, il faut prendre le temps de se former pour agir ensuite de façon ajustée. C’est le but de ces quatre soirées, qui permettront à chacun de réfléchir et de prendre position personnellement face aux défis humanitaires, politiques et culturels à relever.

 

Renseignements et inscriptions:

http://www.universitedelavie.fr

 

Posté par stef34160 à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 novembre 2016

L'AVORTEMENT, ISSUE NORMALE D'UNE GROSSESSE ?


Demain, jeudi 1er décembre, sera débattue à l'Assemblée Nationale la proposition de loi du groupe socialiste faisant suite à l'initiative de Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes, qui considère que faire état sur internet des risques liés à l'avortement et proposer d'autres voies que celle de l'IVG est un "délit d'entrave numérique", passible de 30 000€ d'amende et de 2 ans de prison.

 

Cette proposition de loi vise les sites internet qui présentent des alternatives à l'avortement, et proposent des lieux d'écoute et d'information sur les conséquences d'un avortement, à rebours du "tout avortement" déployé progressivement depuis 2014 :

  • L'IVG devient un droit fondamental : novembre 2014.
  • Suppression de la condition de détresse : août 2014
  • Suppression du délai de réflexion : avril 2015
  • IVG remboursée à 100% : avril 2016

L'objectif du Gouvernement serait-il donc de faire de l'avortement l'issue normale d'une grossesse ?

 

Les Associations Familiales Catholiques s'insurgent, comme elles l'ont déjà fait, contre cette proposition de loi idéologique qui bâillone la liberté d'expression et porte gravement atteinte à la liberté de conscience des femmes.

 

Or, les Français et les professionnels de santé s'alarment du nombre toujours très élevé d'IVG. Est-ce en libéralisant et en poussant les femmes à avorter qu'on va résoudre ce problème ? Comme le dit le Pr Israël Nisand dans Le Figaro d'aujourd'hui, "la meilleure IVG est celle que l'on n'a pas eu besoin de faire".

 

Faut-il également rappeler à Madame Rossignol qu'un très récent sondage IFOP "Les Français et l'IVG" (septembre 2016) révèle que 72% des Français pensent que la société devrait faire plus pour éviter aux femmes l'IVG et 89% pensent que l'avortement laisse des traces psychologiques difficiles à vivre ?

 

L'existence et le succès de ces sites internet sont la preuve que la propagande officielle du "tout avortement" ne répond pas aux besoins des femmes. Confronté à cet échec, le Gouvernement déploie une réaction de faible, en cherchant à bâillonner la liberté d'expression et en menant un combat idéologique et inefficace, dont on peut même penser qu'il aurait des visées électoralistes dans le contexte politique actuel.

 

Les AFC considèrent que le nombre très élevé d'avortements en France constitue un problème de santé publique et devrait être traité comme tel, c'est-à-dire en étudiant les facteurs de risque et en luttant contre ces mêmes facteurs de risque.

Posté par stef34160 à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Sortie en salle du film Sausage Party

Il est urgent et important de vous alerter sur la sortie aujourd’hui mercredi au cinéma du film "Sausage Party", film d'animation donnant l'apparence d'être destiné aux jeunes et aux enfants (à l’image de "Toy Story"), mais dont le contenu est non seulement grossier mais surtout clairement pornographique, sous couvert de second degré et de "politiquement incorrect".

Voici l'avis émis par la Commission de Classification des Films, dont la mission est de pré-visualiser les œuvres cinématographiques afin de les classer par public :

 

"Interdiction aux mineurs de moins de douze ans pour ce film d'animation comportant de très nombreuses scènes à caractère sexuel et un langage cru qui, en dépit de leur second degré, ne sont pas appropriés à un jeune public."


Ce film a par ailleurs été interdit aux mineurs aux Etats-Unis où il a été jugé comme film à caractère pornographique.

 

 

 

Les Associations Familiales Catholiques (AFC) demanderont à la Commission de donner de la cohérence à son avis, notamment du point de vue de l’âge d’interdiction.

Les AFC travaillent au quotidien aux côtés des familles pour aider les parents dans leurs tâches éducatives et sont particulièrement attentives à ce que les enfants et les jeunes puissent bénéficier de programmes de qualité sans que leur soient imposés des messages ou images qui violent et abiment leur conscience,  leur imaginaire et par là même nuisent à leur développement personnel.

N’hésitez pas à relayer ce message autour de vous pour en diffuser l’information.

 

Nous vous assurons de notre action vigilante au service des familles.

Posté par stef34160 à 11:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,